Survol de GRIP...

 

 

Familiarisez-vous avec les éléments de base.

GRIP (réduction de la pollution et du ralenti par le gouverneur) Système de Gestion du Régime de Ralenti a été installé dans le but de gérer le temps que le moteur d’un véhicule passe à tourner au ralenti. La plupart du temps, il n’est pas nécessaire que le moteur tourne parce que les batteries peuvent être utilisées pour alimenter les charges plutôt que le moteur. En réduisant le fonctionnement du moteur, GRIP permet non seulement d’économiser du carburant, d’atténuer l’usure du véhicule et prolonger sa durée de vie, mais il réduit également les émissions causées par un moteur qui tourne inutilement au ralenti, ce qui constitue un bienfait pour l’environnement.

GRIP travaille de concert avec le CAN (réseau de la zone du contrôleur) des véhicules. GRIP reçoit les données en temps réel des fonctions du véhicule, notamment le tour-moteur, la position de la transmission, la température extérieure, les positions d’allumage et la température du liquide de refroidissement. Les autres données exigées par GRIP sont obtenues par le biais de capteurs ajoutés lorsque le système est installé dans le véhicule. Le contrôleur du GRIP est un contrôleur programmable qui prend des décisions fondées sur les renseignements qu’il obtient, ce qui lui permet de démarrer et d’arrêter le moteur du véhicule en simulant le changement de position de clé par l’opérateur dans l’ordinateur du véhicule.

GRIP ne contrôle que le démarrage et l’arrêt du véhicule lorsque la transmission du véhicule est en mode neutre ou garé. Le moteur n’arrêtera pas de tourner lorsque le véhicule est immobilisé dans la circulation, à un arrêt obligatoire ou un feu de circulation, pourvu que la transmission du véhicule ne soit pas en mode neutre ou garé.

Le système GRIP de base comprend les éléments suivants :

Contrôleur
Le contrôleur GRIP est le « cerveau » du système. Il reçoit les données du véhicule par l’entremise du CAN (réseau de la zone du contrôleur), ainsi que tous les capteurs supplémentaires ajoutés dans le système GRIP. Il obtient les renseignements sur les tours-moteur, l’état de la transmission, la tension de la batterie, la température du liquide de refroidissement, les heures-moteur, la température intérieure et extérieure, et la position du capot. Il analyse tous ces renseignements et décide à quel moment le moteur du véhicule sera éteint pour éviter qu’il tourne au ralenti, ou à quel moment il doit tourner pour respecter les critères énoncés dans le programme, ainsi que les exigences de l’opérateur.

Écran
L’écran indique l’état du véhicule tout en agissant comme interface entre l’opérateur et le contrôleur. Il indique à l’opérateur qu’un changement va avoir lieu. L’écran permet également à l’opérateur de régler la température désirée dans la cabine, et d’accéder aux options du système, le cas échéant. On ne peut accéder à l’écran que lorsque le véhicule est en mode neutre ou garé, ce qui en fait un dispositif mains libres.

Broche à capot
La broche de capot est une caractéristique de sécurité pour l’entretien du véhicule. La broche de capot doit entrer en contact avec un aimant installé sur le capot afin que le système GRIP contrôle le véhicule. Ceci est très important lorsque le capot du véhicule est levé pendant l’entretien. GRIP ne peut démarrer le moteur du véhicule. Celui-ci ne peut être démarré qu’avec une clé. Pour une sécurité
accrue, une icône apparaît à l’écran lorsque le capot est levé.

Capteur de température
Le capteur de température transmet la température de la cabine au contrôleur. Il est positionné dans le véhicule de manière à obtenir une lecture optimale exacte et ainsi maximiser le confort de l’opérateur.

L’équipement optionnel suivant peut être ajouté afin de réduire la durée d’immobilisation et rehausser le confort de l’opérateur :

Antivol (optionnel)
Cette caractéristique permet à l’opérateur de quitter le véhicule avec la clé en main au simple toucher d’un bouton. Le système GRIP continuera de surveiller le véhicule. Il démarrera le véhicule au besoin afin de répondre aux critères du programme ou aux commandes de l’opérateur. Seul l’opérateur qui revient avec la clé pourra désactiver le mode antivol du véhicule.

Solénoïde (optionnel)
Le solénoïde est utilisé dans le système pour verrouiller les batteries primaire et auxiliaire. Lorsque la tension de la batterie primaire atteint le seuil inférieur, un signal est envoyé par le contrôleur au solénoïde afin de verrouiller la batterie auxiliaire. Le solénoïde verrouille également les batteries afin de démarrer le véhicule, et recharge les deux simultanément pendant que le véhicule est en marche. Cette fonction permet l’arrêt pendant une plus longue période tout en maintenant le rendement des composantes électroniques, des composantes auxiliaires et de la capacité du véhicule à redémarrer.

Batterie auxiliaire (optionnel)
La batterie auxiliaire est ajoutée dans le but de permettre l’arrêt pendant une plus longue période tout en maintenant les fonctions électroniques et auxiliaires. Elle agit comme réservoir de la batterie principale. La batterie auxiliaire est fixée à la batterie principale grâce au solénoïde.

Pompe du liquide de refroidissement (optionnel)
Un liquide de refroidissement externe est ajouté au système de refroidissement du véhicule afin de maintenir le débit du liquide de refroidissement réchauffé dans l’échangeur de chaleur du véhicule. Cette caractéristique garde la cabine du véhicule au chaud sans que le moteur ne tourne, ce qui permet au moteur de demeurer éteint pendant une plus longue période.

Réchauffeur de liquide de refroidissement (optionnel)
Le réchauffeur de liquide de refroidissement est alimenté au carburant que l’on ajoute au système de refroidissement du véhicule pour chauffer le liquide de refroidissement à la température de fonctionnement sans que le moteur du véhicule ne tourne. Ce système fera également fonctionner la pompe du liquide de refroidissement si nécessaire. Le réchauffeur externe peut être réglé de manière à s’activer à des moments précis sept jours sur sept, et est doté d’une fonction de planification des quarts-de-travail. Veuillez prendre note que lorsque le réchauffeur de liquide de refroidissement externe est installé, il utilise le carburant du véhicule pour s’alimenter.

Alarme (optionnel)
L’alarme peut être ajoutée en tant qu’alerte sonore avertissant l’opérateur que le moteur du véhicule s’apprête à démarrer ou à s’arrêter. L’alarme comporte différentes alertes pour le démarrage et l’arrêt.

Capteur de courant (optionnel)
Le capteur de courant peut être ajouté pour veiller à ce que les applications qui exigent un courant élevé soient fonctionnelles, par exemple, un inverseur. Lorsque des charges de courant élevées sont exigées, le capteur de courant l’indique au contrôleur. Le contrôleur démarre ensuite le véhicule afin de maintenir le courant nécessaire pour l’application.

Démarreur à distance du réchauffeur (optionnel)
Une télécommande peut être ajoutée au système afin que l’opérateur puisse démarrer le réchauffeur de liquide de refroidissement externe ou le moteur du véhicule de l’extérieur du véhicule.